Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2015

CAMINANTE 5.

 

PIC_5192.JPG

 

De Dassin à Machado, en passant par Jean Camp... Mes pensées en étaient là, du moins en parcourant notre route de la Clape, face au soleil couchant, dans cette lumière unique d’une fin août, quand le cœur tourne le dos aux embruns iodés pour chercher l’odeur du moût dans les comportes. Sinon, c’était comme sur le chemin de Vinassan où nous étions partis fêter la famille et l’été. A Combe-levrière, les derniers rayons rasaient la pinède mais après la longue côte des pins de Gibert (la génération d'avant disait “Tarailhan"), nous avions retrouvé notre astre dans une clarté aussi douce que dorée, sur la mer de vignes de l’ancien étang...

Je devais vous parler du train, de l’avion, du stress, des tensions, de l’angoisse... il fallait pourtant que je dise d’abord le regret de perdre la bruine salée de la mer sans pouvoir goûter pour autant le sucre coulant des raisins...

Les commentaires sont fermés.